Search
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Search in comments
Filter by Custom Post Type

Bachelor Immobilier : entre employabilité et diversité de choix de carrière

bachelor-immobilier

Il y a certains secteurs d’activité sur lesquels la crise n’a pas une grande influence négative. Malgré la délicatesse du marché économique, ils continuent à créer de l’emploi et à recruter en permanence. On pense notamment aux domaines du numérique, du commerce, mais surtout au secteur de l’immobilier, dont les métiers (promotion, transaction, gestion) sont en constante évolution.

Les débouchés du secteur de l’immobilier sont aussi nombreux que diversifiés. De par leur nature, ils exigent des candidats d’être bien formés et qualifiés afin de mener une carrière durable et prospère dans le secteur. S’ils sont accessibles avec au moins un Bac+2, poursuivre les études après l’obtention du diplôme est garant d’une insertion professionnelle plus simplifiée, avec en prime plusieurs perspectives d’évolution de carrière.

L’immobilier : un secteur qui recrute sans cesse !

Pourquoi le secteur d’activité semble ne pas connaître la crise ? Etant donné que nous vivons actuellement dans une société de plus en plus mobile où se loger est un besoin vital, des professionnels sont indispensables pour mieux gérer les mouvements des individus. Mais cette réalité n’est pas l’affaire des seuls particuliers ; les commerçants en quête d’un pas de porte, les industriels ou autres agriculteurs voulant vendre leur exploitation…tout le monde est concerné.

Ce contexte, associé au nécessaire renouvellement des générations, prévoit davantage de recrutements dans le secteur immobilier, dans les prochaines années. Les enseignes comme Foncia et Century sont les principaux pourvoyeurs d’emplois dans l’immobilier, offrant des possibilités de carrière dans le domaine de l’administration des biens ou de l’expertise et la valorisation des biens.

Des métiers qui évoluent constamment…et exigent une formation plus poussée

Aujourd’hui, travailler dans l’immobilier exige une formation rigoureuse et qualifiée, avec un BTS Professions Immobilières comme minimum requis pour intégrer les métiers du secteur. Ce cursus orienté vers les fonctions liées à la transaction de biens immobiliers couvre différents aspects du domaine. Toutefois, pour prétendre à une évolution facilitée au cours de sa carrière, il est conseillé d’envisager l’obtention d’un diplôme un cran au-dessus du BTS Professions Immobilières.

En sus de cela, les nombreuses lois et contraintes réglementaires aussi bien sur le plan sécuritaire, hygiénique, environnemental ou fiscal, ont fortement contribué à l’évolution constante du secteur, poussant dans le même temps les futurs professionnels à être polyvalents, avec des connaissances pointues dans les différents aspects de la profession. Ces savoir-faire et cette faculté d’adaptation aux nombreux changements du secteur recherchés par les recruteurs requièrent donc un cursus plus avancé.

Le Bachelor Immobilier : présentation et aperçu du programme

Ainsi, le Bachelor Immobilier apparaît comme le choix par excellence pour travailler directement après sa formation supérieure. Conduisant à un diplôme visé Bac+3, le cursus permet de suivre une spécialisation plus poussée dans une branche du secteur, tout en offrant la possibilité d’acquérir une première expérience professionnelle conséquente, notamment à travers l’alternance qu’il propose parfois.

Ne durant qu’une année après un bac+2, la formation est bien évidemment accessible en formation initiale, et octroie aux étudiants 60 crédits ECTS à la fin du cursus.

D’autre part, les programmes Bachelor Immobilier sont majoritairement enseignés en anglais, en vue de promouvoir des  talents opérationnels à l’échelle internationale. Deux spécialités sont offertes dans ce cadre : les techniques commerciales et l’estimation des biens immobiliers. Ayant le souci de l’employabilité des futurs professionnels, le programme d’un Bachelor Immobilier associe aux enseignements théoriques, une formation pratique portée par des périodes de stage réalisées au sein d’entreprises françaises ou étrangères, des études de cas liées à l’immobilier liant le droit, le management, le marketing, le commerce et la gestion.

De nombreux débouchés accessibles après la formation

Les fonctions de la promotion : aménageur lotisseur, urbaniste, architecte, directeur des programmes immobiliers, promoteur immobilier, qualiticien.

Les fonctions de la transaction : agent immobilier, conseiller en transaction immobilière, expert immobilier, mandataire immobilier, négociateur immobilier, notaire, responsable d’agence.

Les fonctions de la gestion : administrateur de biens, directeur d’agence de gestion, gestionnaire de biens immobiliers, juriste en droit de l’immobilier, responsable de gestion de patrimoine immobilier, comptable immobilier, chargé de recouvrement.

En revanche, les lauréats qui souhaiteraient viser une formation encore plus poussée après le Bachelor Immobilier, ils pourront réaliser un Master dans le secteur pour obtenir un grade bac+5.

Crédit photo : malie

Recevez toutes les informations sur les Bachelors de votre ville GRATUITEMENT en remplissant >> ce formulaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *