Search
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Search in comments
Filter by Custom Post Type

Bachelor en alternance ; un excellent compromis pour financer ses études !

Le bachelor est de plus en plus plébiscité tant par les étudiants que par les recruteurs. Pourtant, il s’agit d’une formation dont le coût peut être assez élevé, par conséquent pas accessible à tout le monde. Toutefois, il existe différents dispositifs mis en place pour faciliter le financement d’un bachelor. La formation en alternance en fait partie. C’est une formule qui associe parfaitement enseignements académiques  et périodes d’immersion professionnelle en entreprise, permettant ainsi à l’étudiant d’alterner des périodes de cours et de travail en entreprise, sous deux types de contrats possibles ; le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation.

Le contrat d’apprentissage, késako ?

Ayant tous deux pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir une expérience professionnelle sur terrain et de se familiariser à l’avance avec leur futur milieu professionnel, chacun de ses contrats relève d’un domaine de formation différent, par conséquent ils s’appliquent différemment. Ainsi, le contrat d’apprentissage est issu du domaine de la formation initiale et s’adresse aux jeunes entre 16 et 25 ans et implique un engagement avec une entreprise qui s’engage à former l’étudiant et le payer (habituel mais pas obligatoirement) pendant toute la durée de la formation. D’autre part, l’employeur s’épargne des frais de cotisations sociales et paye à l’apprenti en dessous de ce qu’il devrait proposer comme salaire à un ‘‘vrai’’ employé. L’apprenti y trouve son compte et l’employeur aussi, un choix gagnant-gagnant !

Quid du contrat de professionnalisation ?

En revanche, le contrat de professionnalisation relève du cadre de la formation continue, le public concerné est donc plus varié et regroupe, non seulement les jeunes de 16 et 25 ans, mais aussi les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans et les bénéficiaires d’autres types d’allocations telles que l’allocation pour la Solidarité ou pour handicap. La durée du contrat n’est pas figée, mais elle doit être d’au moins six mois, que ce soit en CDD ou en CDI. L’étudiant dispose du statut de « salarié ».

L’alternance est donc une bonne méthode pour financer son bachelor tout en développant progressivement de nouvelles compétences professionnelles qui permettront aux étudiants de devenir des professionnels compétents et opérationnels immédiatement à leur formation.

 

Crédit photo : jetrouvemonalternance

Recevez toutes les informations sur les Bachelors de votre ville GRATUITEMENT en remplissant >> ce formulaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *