Search
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Search in comments
Filter by Custom Post Type

Insertion professionnelle : l’expérience, l’atout N°1 du Bachelor !

29 février 2016
0
Insertion professionnelle

Actuellement, même si le Bachelor n’est pas un diplôme clairement identifié par les entreprises, nul ne peut cependant contester sa montée en puissance dans l’enseignement supérieur. Aujourd’hui, presque toutes les écoles de commerce offrent ce cursus en trois ou quatre ans, accessible après l’obtention du baccalauréat, à l’issue duquel les étudiants peuvent prétendre à des postes de management intermédiaire. Quels sont ses avantages, par analogie à une licence ?

De réelles opportunités d’emploi en France

L’engouement des étudiants pour le cursus bachelor n’est plus à démontrer, malgré le coût élevé de la formation. Ils sont désormais plus nombreux à opter pour ce type de formation, en partie pour le caractère professionnalisant de son enseignement. Accessible en 3 ou 4 ans, la grande majorité des titulaires d’un bachelor opte pour la poursuite des études dans le second cycle. Cependant, pour ceux qui souhaitent s’engager directement dans la vie professionnelle après la validation du diplôme, les opportunités d’emploi sont bien réelles en France, et ils disposent d’énormément atouts en leur faveur qui font la différence face aux recruteurs.

Comparés aux licences par exemple, les bachelors sont plus attractifs grâce au nombre et à la richesse des expériences professionnelles durant la formation, ce qui facilite l’accès à un important réseau d’entreprises et d’anciens d’écoles (ou alumni) ; un facteur déterminant dans l’accompagnement des étudiants et la professionnalisation de leur parcours.

Aujourd’hui, les bachelors jouissent d’une notoriété croissante dans le secteur de la banque et de l’assurance. Les titulaires du diplôme sont également des candidats crédibles pour évoluer au sein des PME, dont le recrutement se fait le plus au niveau national.

Une formation généraliste, des profils polyvalents

D’autre part, si les PME commencent à apprécier les diplômes Bachelor, c’est notamment grâce à la dimension généraliste des formations qui confèrent aux étudiants une plus grande polyvalence, contrairement aux titulaires d’une licence professionnelle considérés comme plus spécialisés dans un domaine précis.

Mais qu’on ne s’y trompe pas ! Le bachelor peut s’avérer insuffisant pour occuper des postes de cadres au sein de grandes entreprises qui exigent majoritairement le niveau master. Si certains profils, souvent formés en 4 ans au sein de meilleures écoles de commerce françaises, pourront avoir leur mot à dire, la tâche s’annonce cependant plus difficile pour les titulaires de bachelors classiques en trois ans.

Recevez toutes les informations sur les Bachelors de votre ville GRATUITEMENT en remplissant >> ce formulaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *